Accélérons le développement des rues scolaires !

Accélérons le développement des rues scolaires !


Cette carte blanche a initialement été publiée dans Metropolitiques

En Europe, la pollution de l’air est à l’origine de 238 000 décès prématurés par an. Rien que dans la région de Bruxelles, les deux principaux polluants – le dioxyde d’azote et les particules fines – sont responsables de près de 930 décès prématurés chaque année.

L’exposition à la pollution de l’air, sur le court comme sur le long terme, est source de nombreux problèmes de santé. À chaque inspiration, des polluants pénètrent dans les voies respiratoires et les poumons. Plus leur taille est petite, plus ces polluants s’engouffrent profondément dans notre organisme et peuvent, par le sang, atteindre notre cerveau, notre cœur et bien d’autres organes. Leur présence entraîne des réactions telles que des inflammations, des irritations mais aussi d’autres pathologies bien plus graves : asthme, accidents vasculaires cérébraux, infarctus et cancers.

L’âge, l’environnement de vie et l’état de santé sont autant de facteurs d’exposition et de vulnérabilité à la pollution atmosphérique. Les enfants ont un organisme en plein développement et un rythme de respiration plus rapide que celui des adultes. Ils aspirent davantage de polluants et sont donc particulièrement vulnérables.

Depuis la crise sanitaire du Covid-19, les élu·es de plusieurs grandes villes européennes ont compris que la création de rues scolaires – ou rues aux écoles – permet de réduire l’exposition des enfants à la pollution de l’air. C’est le cas à Paris et surtout à Londres, où un quart des écoles se situent désormais dans une rue scolaire. Ce dispositif, qui a vu le jour en 1989 dans la ville de Bolzano en Italie, consiste à fermer des rues d’écoles au trafic motorisé, a minima aux heures d’entrée et de sortie des classes.

Alors que le nombre de pays mettant en œuvre des rues scolaires a doublé au cours des deux dernières années, l’association « Les Chercheurs d’air », dans laquelle je suis active, milite pour la création de nouvelles rues scolaires, à Bruxelles et ailleurs.

La lourde contribution à la pollution du trafic motorisé

Dans le monde, 4 millions de nouveaux cas d’asthme infantile par an seraient liés à la pollution émise par le trafic automobile. C’est un nouveau cas d’asthme sur quatre pour la Belgique et un nouveau cas d’asthme sur trois à Paris. Ces deux données illustrent l’impact de nos modes de transport sur la santé des plus jeunes et l’importance de limiter la pollution générée par le trafic routier.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a revu en 2021 ses lignes directrices relatives à la qualité de l’air, notamment les seuils maximums recommandés d’exposition à certains polluants. Les limites légales annuelles européennes pour les particules fines (PM2,5) et le dioxyde d’azote (NO2) sont respectivement cinq et quatre fois plus élevées que ces nouvelles recommandations.

Les États, les régions et les villes doivent agir dès maintenant en se référant aux seuils de l’OMS. Ils doivent prendre davantage de mesures ambitieuses pour protéger leur population, d’autant que les sources de certains polluants, comme le NO2, sont clairement identifiées et peuvent être combattues localement.

À Bruxelles, les deux principaux polluants présents dans l’air sont le dioxyde d’azote et les particules fines (PM). En 2019, le trafic motorisé était à l’origine de 60 % des émissions de NO2 et de 30 % des émissions de particules fines (PM10 et PM2.5). Ces pourcentages sont heureusement à la baisse, à la suite notamment de la mise en place d’une zone de basses émissions qui limite le type de véhicules pouvant circuler dans la capitale selon leur niveau d’émission de polluants. D’autres mesures, comme les rues scolaires, doivent également être déployées pour réduire de manière drastique l’impact du trafic routier sur la santé.

Mesurer la qualité de l’air dans les écoles

En 2020, Les Chercheurs d’air ont rejoint le « partenariat pour un air pur à Bruxelles» (Brussels Clean Air Partnership), créé par Bloomberg Philanthropies et le gouvernement de la Région Bruxelles-Capitale. L’objectif de ce partenariat était de « mettre en œuvre un large éventail de projets visant à soutenir une politique efficace de réduction de la pollution de l’air dans la ville ».

Dans ce cadre, notre association a lancé en 2020 la plus grande campagne collaborative de mesures de la pollution menée en Europe : #Leschercheursdair. C’est la première fois en Europe que les concentrations en NO2 étaient mesurées par des citoyen·nes sur autant de sites et sur une durée aussi longue (une année complète). L’objectif était notamment d’affiner la connaissance des niveaux de polluants dans les rues bruxelloises, dans une perspective de science participative.

Concrètement, nous avons fait appel aux dix-neuf communes de la Région bruxelloise et à leurs habitant·es, afin d’installer 134 dispositifs de mesure des concentrations en NO2. Les communes ont prioritairement installé ces dispositifs dans des lieux collectifs, dont soixante cours de récréation d’écoles maternelles et primaires. Les autres dispositifs de mesure ont été installés au domicile de citoyen·nes en s’assurant d’une bonne couverture du territoire bruxellois.

Les résultats de cette campagne sont clairs : les 134 sites de la capitale sont exposés à des concentrations moyennes annuelles de NO2 qui dépassent les recommandations de l’OMS (10 μg/m3 par an). Les cours de récréation des écoles ne sont pas épargnées, certaines étant exposées à des niveaux jusqu’à trois fois supérieurs à ces recommandations. C’est le cas des écoles Les Tournesols et La Nouvelle Vague, respectivement situées à Saint-Josse-ten-Noode et Molenbeek-Saint-Jean. Ces communes se situent dans le croissant pauvre de Bruxelles, soit la zone qui concentre les populations les moins favorisées sur le plan économique. Ce n’est pas la première fois que ce type de mesure est effectué au sein des écoles.

En 2018, l’ONG Greenpeace avait mené l’opération « Mon air, mon école », mesurant les concentrations en NO2 dans les classes, les cours de récréation et à l’entrée de plus de 222 écoles en Belgique. Les résultats alarmants avaient mené, à Bruxelles, à la création d’un mouvement de parents nommé « Filter Café Filtré », réclamant un air de qualité pour les enfants.

Les rues scolaires comme levier d’action

Un des lieux les plus fréquentés par les enfants est l’école, où ils passent plus de 200 jours par an en Belgique. Il est donc indispensable que l’école soit tenue à l’écart des effets néfastes du trafic motorisé. Pour cela, la rue scolaire est un dispositif efficace qui comporte plusieurs avantages.

D’abord, qui dit moins de trafic motorisé dit moins de pollution atmosphérique. Des mesures précises ont été effectuées à Londres dans plusieurs rues scolaires, financées par la fondation de la Fédération internationale automobile et à nouveau par Bloomberg Philanthropies. Les concentrations de NO2 lors de la fermeture de la rue le matin sont jusqu’à 23 % inférieures à celles mesurées en l’absence de rue scolaire.

Ensuite, les rues scolaires encouragent les déplacements actifs comme la marche ou le vélo. À Londres, les derniers cent mètres vers l’école n’étant plus accessibles en voiture, certains parents modifient leurs habitudes de déplacement et recourent moins à la voiture. Les effets sont tout aussi positifs pour la qualité de l’air qu’en matière d’activité physique pour les enfants et leurs parents.

En diminuant le trafic, les rues scolaires réduisent également les risques d’accidents de la route. Les déplacements vers l’école sont en effet à l’origine de la plupart des accidents de la route pour les enfants.

L’école est par ailleurs un lieu de socialisation très important pour les enfants, mais aussi pour leurs parents. Alors que les trottoirs devant les écoles sont souvent étroits, la rue scolaire, avec son espace piéton élargi, donne la possibilité aux enfants et aux parents de nouer davantage de discussions et de rencontres.

Ces rues scolaires sont généralement appréciées de la communauté scolaire. Plusieurs sondages menés en France auprès de parents d’élèves montrent que plus de 80 % des parents interrogés soutiennent la mise en place de ce dispositif, notamment pour améliorer la sécurité et la qualité de l’air devant l’école.

Quelles perspectives ?

En Belgique, les premières rues scolaires ont été mises en place à Gand en 2012. Elles ont fait leur apparition six ans plus tard dans le Code de la route belge.

À ce jour, la Région bruxelloise compte trente-neuf écoles maternelles et primaires situées dans une rue scolaire – soit moins de 7 % de ces établissements scolaires. Encourager et soutenir la mise en place de ces rues n’est pas une chose simple, chaque commune ayant sa majorité politique et ses propres procédures pour les créer. Peu de communes décident de les créer de leur propre initiative, restant, pour la plupart, en attente de demandes des parents d’élèves et de l’établissement scolaire.

S’il y a une demande et accord de la commune, un test est mené pour une durée de trois mois. La rue de l’école est alors libérée du trafic routier par une barrière amovible. Si le test est concluant, la commune procède à l’aménagement définitif de la rue, qui se traduit généralement simplement par l’achat d’une barrière fixe.

Le fonctionnement de la majorité des rues scolaires à Bruxelles nécessite une présence humaine pour ouvrir et fermer la barrière. Cette fonction est occupée par différents acteurs selon les communes, voire selon les écoles : parents bénévoles, éducateurs, professeurs, agents de prévention, etc. L’absence de personne disponible pour effectuer cette tâche ponctuelle entrave la multiplication des rues scolaires. Sans volonté politique de généralisation du dispositif, seuls les plus motivés y auront accès et les enfants continueront à subir les effets néfastes du trafic motorisé.

Pour éviter ces difficultés, certaines communes se distinguent en créant des rues piétonnes ou en transformant, plus localement, la chaussée en parvis d’école. De nouveaux dispositifs de fermeture sont, petit à petit, testés pour se passer de la présence humaine. Des bornes équipées de caméras ANPR (Automatic Number Plate Recognition) ont été, par exemple, mises en place dans deux rues scolaires de la Ville de Bruxelles.

Aux Chercheurs d’air nous soutenons ces municipalités ambitieuses et la création de rues scolaires permanentes, c’est-à-dire continûment fermées à la circulation. Les rues d’écoles doivent être aménagées de sorte que seuls les riverains et les services nécessaires puissent y accéder. Une simple barrière amovible ne suffit pas à transformer une rue d’école en un espace sécurisé et agréable pour les enfants et leurs parents. À l’image des rues aux écoles végétalisées et piétonnisées à Paris, les rues d’écoles doivent être à la fois identifiées comme telles et leur urbanisme repensé plus largement.

La plupart des élus sont toutefois encore frileux quand il s’agit de toucher à la place de la voiture en ville. Peu d’entre eux sont, par exemple, prêts à supprimer les places de stationnement devant ou à proximité de l’entrée des établissements scolaires, à élargir les trottoirs et parfois même à sécuriser les traversées piétonnes.

Récemment, plusieurs élu·es et partis politiques ont ainsi décidé de revoir à la baisse ou de geler les plans de circulation élaborés dans le cadre du plan régional de mobilité bruxellois, à la suite de mouvements d’opposition pro-voiture.

En partenariat avec d’autres associations, nous travaillons d’arrache-pied aux Chercheurs d’air pour multiplier le nombre de rues scolaires dans les dix-neuf communes bruxelloises. À Bruxelles comme ailleurs, les élu·es locaux doivent davantage prendre la mesure de cet enjeu majeur de santé publique.

Pour en savoir plus :


Abonnez-vous à notre newsletter pour être tenu.e au courrant de nos actions une fois par mois

Cliquez ici


Instauration d'une zone zéro-émission d'ici 2030 au plus tard

Instauration d'une zone zéro-émission d'ici 2030 au plus tard


Nous demandons que d’ici 2030 l’accès à la Région de Bruxelles-Capitale soit réservé aux véhicules électriques


Abonnez-vous à notre newsletter pour être tenu.e au courrant de nos actions une fois par mois

Cliquez ici

La Région Bruxelloise a mis en place, le 1er janvier 2018, une zone de basses émissions (LEZ), c’est-à-dire un périmètre au sein duquel les véhicules les plus polluants ne peuvent plus rouler. C’est une excellente mesure pour lutter contre la pollution de l’air, en particulier le dioxyde d’azote (NO2), un gaz toxique émis principalement par le trafic routier.

On voit d’ailleurs que les concentrations en NO2 diminuent plus rapidement depuis que la LEZ bruxelloise est en place. Entre 2018 et 2022, on note par exemple une baisse de 29% à la station de mesure Molenbeek, de 31% à la station Ixelles et de 36% à la station Arts-Loi, trois endroits représentatifs de la pollution due au transport.

Évolution des concentrations de NO2 (µg/m3) en Région Bruxelloise

 

Les analyses en provenance d’autres villes montrent la même chose. À Londres par exemple, les émissions de NOx ont baissé de 26% sur le territoire de la LEZ. Et il est intéressant de noter que même en dehors de la LEZ la pollution a baissé, et n’a donc pas été déplacée du centre vers la périphérie.

Mais malheureusement ce n’est pas suffisant.

Comme on le voit sur le graphique ci-dessus, les niveaux de NO2, bien qu’en baisse, restent largement au dessus de la recommandation de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), qui est de 10µg de NO2 par m3.

La raison ? La très grande majorité des véhicules qui circulent en Région Bruxelloise roule encore au diesel ou à l’essence.

À Bruxelles, début 2022, 90% des voitures et 99% des camionnettes roulaient au diesel ou à l’essence

 

Il est donc nécéssaire d’accélérer le calendrier de la Zone de Basses Émissions.

Pour le moment, concernant les véhicules diesel et hybrides, il est prévu que seules les mobylettes et les motos soient interdites dans la LEZ d’ici 2025. Pour les voitures et les camionnettes légères, il faudra attendre 2030. Les minibus et les camionnettes lourdes pourront continuer à rouler jusqu’en 2035, les bus jusqu’en 2036. Pour les autocars et les poids-lourds, aucune interdiction n’est encore prévue.

Pour ce qui est des véhicules essence et gaz, les motos, voitures, camionnettes (légères et lourdes) et minibus pourront circuler jusqu’en 2035. Les bus seront autorisés jusqu’en 2036. Et, là encore, aucune sortie n’est prévue pour les autocars et les poids-lourd.

Calendrier de la LEZ bruxelloise

 

Certaines grandes ville européennes comme, Amsterdam et Paris ont un calendrier bien plus ambitieux que celui de Bruxelles, avec une sortie complète du diesel d’ici 2025 et de tous les moteurs thermiques d’ici 2030. Nous demandons à la Région de Bruxelles-Capitale de suivre ces exemples et d’accélérer son calendrier LEZ pour viser une sortie complète du diesel d’ici 2025 et une sortie complète du moteur thermique d’ici 2030.

En plus d’améliorer grandement la qualité de l’air que nous respirons, la disparition des véhicules thermiques permettrait de lutter efficacement contre le changement climatique et la pollution sonore.

Des alternatives aux véhicules thermiques existent : dans une ville comme Bruxelles la mobilité active et/ou les véhicules partagés et/ou les transports publics permettent de se rendre partout. L’électrification des bus publics doit d’ailleurs également être accéléré. Olso a prévu de n’avoir plus que des bus électriques sur son réseau de transports en commun d’ici fin 2023. À Bruxelles il faudra attendre 2035…

Concernant le transport de marchandises, le nombre de camionnettes et de camions pourrait être grandement réduit en optimisant les livraisons (grâce aux points relais par exemple) et en utilisant plus les vélo cargos. Pour les camionnettes et les camions qui ne peuvent pas être supprimé.es, des alternatives électriques existent déjà ou seront disponibles très bientôt.

Il est cependant évident que ces changement ont un coût et qu’ils doivent, par conséquent, être accompagnés. Il serait par exemple bienvenu que les ménages les plus pauvres qui ont besoin d’une voiture et dont le véhicule sera prochainement interdit dans la LEZ, puissent bénéficier d’une aide économique pour acheter une voiture électrique.


Plus de rues scolaires dans les 19 communes

Augmentation du nombre des rues scolaires à Bruxelles


Nous demandons aux 19 communes bruxelloises de faire un véritable effort pour augmenter de manière significative le nombre de rues scolaires qui se trouvent sur leur territoire.


Abonnez-vous à notre newsletter pour être tenu.e au courrant de nos actions une fois par mois

Cliquez ici

À Bruxelles, le trafic routier est responsable de 63% des émissions d’oxydes d’azote (NOx). Notre campagne #LesChercheursDair a montré qu’une part importante de cette pollution se retrouve dans les cours des écoles de la capitale, dont beaucoup sont exposées à des concentrations en dioxyde d’azote (NO2) supérieures à la recommandation de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Dioxyde d’azote à Bruxelles entre octobre 2020 et octobre 2021

Pour protéger les enfants de cette pollution, une partie de la solution est de créer des rues scolaires. Une rue scolaire est une rue qui passe devant une école et dont l’accès à la circulation motorisée (voitures, motos, etc.) est interdit, a minima, aux heures d’arrivée et de sortie des élèves. En plus d’améliorer la qualité de l’air, les rues scolaires permettent également d’améliorer la sécurité routière et d’encourager l’activité physique et le dialogue.

Améliorer la qualité de l'air autour de l'école

À Bruxelles, la majorité des écoles est exposée à un air de mauvaise qualité. En pleine croissance, les enfants sont particulièrement affectés par la pollution de l’air générée par le trafic routier. Cette pollution provoque chez eux des maladies telles que l’asthme, des difficultés respiratoires, des troubles du cerveau, etc.

Améliorer la sécurité des enfants et des autres usagers

Chaque jour en Belgique, 13 enfants sont impliqués dans un accident sur le chemin de l’école. Réduire le trafic routier aux abords des écoles contribue à augmenter la sécurité des enfants.

Encourager les modes actifs et le jeu

La rue libérée du trafic offre plus de place et de sécurité aux piétons, cyclistes, etc. Cela encourage davantage d’enfants et de parents à se déplacer de manière active vers l’école : marche, vélo, trottinette. Une rue scolaire incite également les enfants à jouer dans l’espace public.

Créer un espace de dialogue

Dans une rue scolaire, il y a plus de place et moins de bruit. Cela permet aux enfants, aux parents et au personnel de l’école de discuter plus facilement et, ainsi, de créer du lien.

Malheureusement, d’après notre dernier inventaire, seules 43 des 629 écoles maternelles et primaires de la Région bruxelloise bénéficient d’une rue scolaire. C’est très peu… C’est d’autant plus décevant qu’il n’y a que quatre écoles qui ont une rue fermée au trafic motorisé en permanence. Pour les 36 autres écoles, la rue n’est fermée qu’au moment de l’entrée et/ou de la sortie des classes.

Pour donner une idée de comparaison, la ville de Paris a déjà créé des rues scolaires devant 200 écoles et une vingtaine de ces rues sont complètement fermées à la circulation et végétalisées. Les communes bruxelloises doivent accélérer le pas et mettre en place plus de rues scolaires. La santé de nos enfants est en jeu !


Abonnez-vous à notre newsletter pour être tenu.e au courrant de nos actions une fois par mois

Cliquez ici


Demandez une rue scolaire à l'école de vos enfants

Demandez plus de rues scolaires dans votre commune !

Chers parents,

Le 22 novembre, avec BRAL, Clean Cities Campaign, Fietsersbond, Filter Café Filtré Atelier, GoodPlanet Belgium, GRACQ, Greenpeace Brussels, Heroes for Zero, Johanna.be, La Ligue des familles, La ville aux enfants et Walk, nous avons interpellé les 19 communes de la Région Bruxelloise par courrier afin qu’elles formulent un objectif clair de création de rues scolaires (voir plus bas). Pour augmenter nos chances d’être entendus, aidez-nous en demandant, vous aussi, une rue scolaire pour l’école de vos enfants !

Pour ce faire, nous vous proposons d’envoyer l’email ci-dessous à vos élu.es. Il peut également être envoyé à la direction de l’école et à l’association de parents. N’hésitez pas à personnaliser l’email et à y ajouter des photos de situations problématiques devant l’école.

Voici les étapes à suivre :

  1. Choisissez ci-dessous la commune dans laquelle se trouve l’école de vos enfants
  2. Copier – coller le texte dans un nouvel email
  3. Personnaliser l’email avec vos données personnelles et autres informations pertinentes (parties surlignées en bleu)
  4. Ajouter le courrier des associations en pièce jointe
  5. Intégrer les adresses email des destinataires : élu.e.s, direction et association de parents.
  6. Mettez-nous en copie de l’email : justine@leschercheursdair.be

Beste ouders,

Op 22/11/2022 hebben we samen met BRAL, Clean Cities Campaign, Fietsersbond, Filter Café Filtré Atelier, GoodPlanet Belgium, GRACQ, Greenpeace Brussels, Heroes for Zero, Johanna.be, La Ligue des familles, La ville aux enfants en Walk de 19 gemeenten van Brussel aangeschreven met de vraag om werk te maken van schoolstraten. We roepen de gemeenten op ambitie te tonen en vragen duidelijke doelstellingen. Om ook daadwerkelijk gehoor te krijgen hebben we jou nodig. Zorg je er mee voor dat ook jouw kinderen kunnen genieten van een veilige, aangename en gezonde schoolomgeving?

Stuur onderstaande mail dan naar jouw verkozenen. Je kan er ook voor opteren om het daarnaast eveneens door te sturen naar de schooldirectie en het oudercomité. Personaliseer de mail gerust, bijvoorbeeld met enkele foto’s die de nood duidelijk maken.

Hoe ga ik te werk? 

  1. Kies hieronder de gemeente waar de school van je kinderen zich bevindt.
  2. Kopieer en plak de tekst in een nieuwe mail
  3. Personaliseer de email met jouw persoonlijke gegevens en andere ontbrekende informatie (in het blauw onderlijnd)
  4. Download hieronder eveneens de brief die je gemeente reeds van ons heeft ontvangen en voeg ze als bijlage toe in je mail.
  5. Voeg de mailadressen van de bestemmelingen toe: verkozenen, directie en oudercomité.
  6. Vergeet ons niet in cc te zetten: justine@leschercheursdair.be

Texte pour l'email / Tekst voor email


Objet :

Création d’une rue scolaire pour l’école (nom de l’école)

Contenu :

Monsieur le Bourgmestre,

Mesdames et Messieurs les Échevines et Échevins,

Je suis (votre prénom + nom), parent d’élève/s à l’école (nom de l’école).

Préoccupé/e par la qualité de l’air et la sécurité routière, je souhaite qu’une rue scolaire soit créée devant cet établissement. En ce sens, je soutiens pleinement le courrier envoyé par Les chercheurs d’air, BRAL, Clean Cities Campaign, Fietsersbond, Filter Café Filtré Atelier, GoodPlanet Belgium, GRACQ, Greenpeace Brussels, Heroes for Zero, Johanna.be, La Ligue des familles, La ville aux enfants et Walk en pièce jointe.

Pourriez-vous me tenir informé/e du suivi accordé à ma demande ?

Veuillez agréer, Monsieur le Bourgmestre et Mesdames, Messieurs les Échevines et Échevins, mes salutations distinguées.

(votre prénom + nom)

Onderwerp:

Inrichting van een schoolstraat voor (naam van de school)

Email:

Beste college van burgemeester en schepenen

Ik ben (voornaam + naam), ouder van (een) kind(eren) op de (school).

Ik ben begaan met de luchtkwaliteit en verkeersveiligheid. Daarom ben ik voorstander van het inrichten van een schoolstraat voor de school. Ik steun dan ook ten volle het schrijven van Les chercheurs d’air, BRAL, Clean Cities Campaign, Fietsersbond, Filter Café Filtré Atelier, GoodPlanet Belgium, GRACQ, Greenpeace Brussels, Heroes for Zero, Johanna.be, La Ligue des familles, La ville aux enfants en Walk die u eerder mocht ontvangen en die u hier in bijlage nogmaals kan terugvinden.

Bij voorbaat dank voor de opvolging van dit schrijven

Hartelijke groeten

(voornaam + naam)


Courrier des associations / brief van de verenigingen


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour ouvrir et télécharger la lettre que nous avons envoyée à la commune d’Anderlecht. Mettez ensuite ce courrier en pièce jointe de votre email.

Download hieronder de brief die je gemeente reeds van ons heeft ontvangen en voeg ze als bijlage toe in je mail.

Cliquez ici / Klik here

Adresses email / E-mailadressen


  • Fabrice Cumps, Bourgmestre : fcumps@anderlecht.brussels
  • Susanne Müller-Hübsch, Échevine de la mobilité : smullerhubsch@anderlecht.brussels

Texte pour l'email / Tekst voor email


Objet :

Création d’une rue scolaire pour l’école (nom de l’école)

Contenu :

Madame la Bourgmestre,

Mesdames et Messieurs les Échevines et Échevins,

Je suis (votre prénom + nom), parent d’élève/s à l’école (nom de l’école).

Préoccupé/e par la qualité de l’air et la sécurité routière, je souhaite qu’une rue scolaire soit créée devant cet établissement. En ce sens, je soutiens pleinement le courrier envoyé par Les chercheurs d’air, BRAL, Clean Cities Campaign, Fietsersbond, Filter Café Filtré Atelier, GoodPlanet Belgium, GRACQ, Greenpeace Brussels, Heroes for Zero, Johanna.be, La Ligue des familles, La ville aux enfants et Walk en pièce jointe.

Pourriez-vous me tenir informé/e du suivi accordé à ma demande ?

Veuillez agréer, Madame la Bourgmestre et Mesdames, Messieurs les Échevines et Échevins, mes salutations distinguées.

(votre prénom + nom)

Onderwerp:

Inrichting van een schoolstraat voor (naam van de school)

Email:

Beste college van burgemeester en schepenen

Ik ben (voornaam + naam), ouder van (een) kind(eren) op de (school).

Ik ben begaan met de luchtkwaliteit en verkeersveiligheid. Daarom ben ik voorstander van het inrichten van een schoolstraat voor de school. Ik steun dan ook ten volle het schrijven van Les chercheurs d’air, BRAL, Clean Cities Campaign, Fietsersbond, Filter Café Filtré Atelier, GoodPlanet Belgium, GRACQ, Greenpeace Brussels, Heroes for Zero, Johanna.be, La Ligue des familles, La ville aux enfants en Walk die u eerder mocht ontvangen en die u hier in bijlage nogmaals kan terugvinden.

Bij voorbaat dank voor de opvolging van dit schrijven

Hartelijke groeten

(voornaam + naam)


Courrier des associations / brief van de verenigingen


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour ouvrir et télécharger la lettre que nous avons envoyée à la commune d’Auderghem. Mettez ensuite ce courrier en pièce jointe de votre email.

Download hieronder de brief die je gemeente reeds van ons heeft ontvangen en voeg ze als bijlage toe in je mail.

Cliquez ici / Klik here

Adresses email / E-mailadressen


  • Sophie De Vos, Bourgmestre : sdevos@auderghem.brussels
  • Matthieu Pillois, Échevin de la mobilité : mpillois@auderghem.brussels

Texte pour l'email / Tekst voor email


Objet :

Création d’une rue scolaire pour l’école (nom de l’école)

Contenu :

Monsieur le Bourgmestre,

Mesdames et Messieurs les Échevines et Échevins,

Je suis (votre prénom + nom), parent d’élève/s à l’école (nom de l’école).

Préoccupé/e par la qualité de l’air et la sécurité routière, je souhaite qu’une rue scolaire soit créée devant cet établissement. En ce sens, je soutiens pleinement le courrier envoyé par Les chercheurs d’air, BRAL, Clean Cities Campaign, Fietsersbond, Filter Café Filtré Atelier, GoodPlanet Belgium, GRACQ, Greenpeace Brussels, Heroes for Zero, Johanna.be, La Ligue des familles, La ville aux enfants et Walk en pièce jointe.

Pourriez-vous me tenir informé/e du suivi accordé à ma demande ?

Veuillez agréer, Monsieur le Bourgmestre et Mesdames, Messieurs les Échevines et Échevins, mes salutations distinguées.

(votre prénom + nom)

Onderwerp:

Inrichting van een schoolstraat voor (naam van de school)

Email:

Beste college van burgemeester en schepenen

Ik ben (voornaam + naam), ouder van (een) kind(eren) op de (school).

Ik ben begaan met de luchtkwaliteit en verkeersveiligheid. Daarom ben ik voorstander van het inrichten van een schoolstraat voor de school. Ik steun dan ook ten volle het schrijven van Les chercheurs d’air, BRAL, Clean Cities Campaign, Fietsersbond, Filter Café Filtré Atelier, GoodPlanet Belgium, GRACQ, Greenpeace Brussels, Heroes for Zero, Johanna.be, La Ligue des familles, La ville aux enfants en Walk die u eerder mocht ontvangen en die u hier in bijlage nogmaals kan terugvinden.

Bij voorbaat dank voor de opvolging van dit schrijven

Hartelijke groeten

(voornaam + naam)


Courrier des associations / brief van de verenigingen


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour ouvrir et télécharger la lettre que nous avons envoyée à la commune de Berchem-Sainte-Agathe. Mettez ensuite ce courrier en pièce jointe de votre email.

Download hieronder de brief die je gemeente reeds van ons heeft ontvangen en voeg ze als bijlage toe in je mail.

Cliquez ici / Klik here

Adresses email / E-mailadressen


  • Christian Lamouline, Bourgmestre : clamouline@berchem.brussels
  • Thibaut Wauthier, Échevin de la mobilité : twauthier@berchem.brussels

Texte pour l'email / Tekst voor email


Objet :

Création d’une rue scolaire pour l’école (nom de l’école)

Contenu :

Monsieur le Bourgmestre,

Mesdames et Messieurs les Échevines et Échevins,

Je suis (votre prénom + nom), parent d’élève/s à l’école (nom de l’école).

Préoccupé/e par la qualité de l’air et la sécurité routière, je souhaite qu’une rue scolaire soit créée devant cet établissement. En ce sens, je soutiens pleinement le courrier envoyé par Les chercheurs d’air, BRAL, Clean Cities Campaign, Fietsersbond, Filter Café Filtré Atelier, GoodPlanet Belgium, GRACQ, Greenpeace Brussels, Heroes for Zero, Johanna.be, La Ligue des familles, La ville aux enfants et Walk en pièce jointe.

Pourriez-vous me tenir informé/e du suivi accordé à ma demande ?

Veuillez agréer, Monsieur le Bourgmestre et Mesdames, Messieurs les Échevines et Échevins, mes salutations distinguées.

(votre prénom + nom)

Onderwerp:

Inrichting van een schoolstraat voor (naam van de school)

Email:

Beste college van burgemeester en schepenen

Ik ben (voornaam + naam), ouder van (een) kind(eren) op de (school).

Ik ben begaan met de luchtkwaliteit en verkeersveiligheid. Daarom ben ik voorstander van het inrichten van een schoolstraat voor de school. Ik steun dan ook ten volle het schrijven van Les chercheurs d’air, BRAL, Clean Cities Campaign, Fietsersbond, Filter Café Filtré Atelier, GoodPlanet Belgium, GRACQ, Greenpeace Brussels, Heroes for Zero, Johanna.be, La Ligue des familles, La ville aux enfants en Walk die u eerder mocht ontvangen en die u hier in bijlage nogmaals kan terugvinden.

Bij voorbaat dank voor de opvolging van dit schrijven

Hartelijke groeten

(voornaam + naam)


Courrier des associations / brief van de verenigingen


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour ouvrir et télécharger la lettre que nous avons envoyée à la commune de Bruxelles. Mettez ensuite ce courrier en pièce jointe de votre email.

Download hieronder de brief die je gemeente reeds van ons heeft ontvangen en voeg ze als bijlage toe in je mail.

Cliquez ici / Klik here

Adresses email / E-mailadressen


  • Philippe Close, Bourgmestre : cabinet.ph.close@brucity.be
  • Bart Dhondt, Échevin de la mobilité : cabinet.b.dhondt@brucity.be

Texte pour l'email / Tekst voor email


Objet :

Création d’une rue scolaire pour l’école (nom de l’école)

Contenu :

Monsieur le Bourgmestre,

Mesdames et Messieurs les Échevines et Échevins,

Je suis (votre prénom + nom), parent d’élève/s à l’école (nom de l’école).

Préoccupé/e par la qualité de l’air et la sécurité routière, je souhaite qu’une rue scolaire soit créée devant cet établissement. En ce sens, je soutiens pleinement le courrier envoyé par Les chercheurs d’air, BRAL, Clean Cities Campaign, Fietsersbond, Filter Café Filtré Atelier, GoodPlanet Belgium, GRACQ, Greenpeace Brussels, Heroes for Zero, Johanna.be, La Ligue des familles, La ville aux enfants et Walk en pièce jointe.

Pourriez-vous me tenir informé/e du suivi accordé à ma demande ?

Veuillez agréer, Monsieur le Bourgmestre et Mesdames, Messieurs les Échevines et Échevins, mes salutations distinguées.

(votre prénom + nom)

Onderwerp:

Inrichting van een schoolstraat voor (naam van de school)

Email:

Beste college van burgemeester en schepenen

Ik ben (voornaam + naam), ouder van (een) kind(eren) op de (school).

Ik ben begaan met de luchtkwaliteit en verkeersveiligheid. Daarom ben ik voorstander van het inrichten van een schoolstraat voor de school. Ik steun dan ook ten volle het schrijven van Les chercheurs d’air, BRAL, Clean Cities Campaign, Fietsersbond, Filter Café Filtré Atelier, GoodPlanet Belgium, GRACQ, Greenpeace Brussels, Heroes for Zero, Johanna.be, La Ligue des familles, La ville aux enfants en Walk die u eerder mocht ontvangen en die u hier in bijlage nogmaals kan terugvinden.

Bij voorbaat dank voor de opvolging van dit schrijven

Hartelijke groeten

(voornaam + naam)


Courrier des associations / brief van de verenigingen


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour ouvrir et télécharger la lettre que nous avons envoyée à la commune d’Etterbeek. Mettez ensuite ce courrier en pièce jointe de votre email.

Download hieronder de brief die je gemeente reeds van ons heeft ontvangen en voeg ze als bijlage toe in je mail.

Cliquez ici / Klik here

Adresses email / E-mailadressen


  • Vincent De Wolf, Bourgmestre : Vincent.DeWolf@etterbeek.brussels
  • Caroline Joway, Échevine de la mobilité : Caroline.Joway@etterbeek.brussels

Texte pour l'email / Tekst voor email


Objet :

Création d’une rue scolaire pour l’école (nom de l’école)

Contenu :

Monsieur le Bourgmestre,

Mesdames et Messieurs les Échevines et Échevins,

Je suis (votre prénom + nom), parent d’élève/s à l’école (nom de l’école).

Préoccupé/e par la qualité de l’air et la sécurité routière, je souhaite qu’une rue scolaire soit créée devant cet établissement. En ce sens, je soutiens pleinement le courrier envoyé par Les chercheurs d’air, BRAL, Clean Cities Campaign, Fietsersbond, Filter Café Filtré Atelier, GoodPlanet Belgium, GRACQ, Greenpeace Brussels, Heroes for Zero, Johanna.be, La Ligue des familles, La ville aux enfants et Walk en pièce jointe.

Pourriez-vous me tenir informé/e du suivi accordé à ma demande ?

Veuillez agréer, Monsieur le Bourgmestre et Mesdames, Messieurs les Échevines et Échevins, mes salutations distinguées.

(votre prénom + nom)

Onderwerp:

Inrichting van een schoolstraat voor (naam van de school)

Email:

Beste college van burgemeester en schepenen

Ik ben (voornaam + naam), ouder van (een) kind(eren) op de (school).

Ik ben begaan met de luchtkwaliteit en verkeersveiligheid. Daarom ben ik voorstander van het inrichten van een schoolstraat voor de school. Ik steun dan ook ten volle het schrijven van Les chercheurs d’air, BRAL, Clean Cities Campaign, Fietsersbond, Filter Café Filtré Atelier, GoodPlanet Belgium, GRACQ, Greenpeace Brussels, Heroes for Zero, Johanna.be, La Ligue des familles, La ville aux enfants en Walk die u eerder mocht ontvangen en die u hier in bijlage nogmaals kan terugvinden.

Bij voorbaat dank voor de opvolging van dit schrijven

Hartelijke groeten

(voornaam + naam)


Courrier des associations / brief van de verenigingen


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour ouvrir et télécharger la lettre que nous avons envoyée à la commune d’Evere. Mettez ensuite ce courrier en pièce jointe de votre email.

Download hieronder de brief die je gemeente reeds van ons heeft ontvangen en voeg ze als bijlage toe in je m

Cliquez ici / Klik here

Adresses email / E-mailadressen


  • Ridouane Chahid, Bourgmestre faisant fonction : rchahid@evere.brussels
  • Pascal Freson, Échevin de la mobilité : pfreson@evere.brussels

Texte pour l'email / Tekst voor email


Objet :

Création d’une rue scolaire pour l’école (nom de l’école)

Contenu :

Madame la Bourgmestre,

Mesdames et Messieurs les Échevines et Échevins,

Je suis (votre prénom + nom), parent d’élève/s à l’école (nom de l’école).

Préoccupé/e par la qualité de l’air et la sécurité routière, je souhaite qu’une rue scolaire soit créée devant cet établissement. En ce sens, je soutiens pleinement le courrier envoyé par Les chercheurs d’air, BRAL, Clean Cities Campaign, Fietsersbond, Filter Café Filtré Atelier, GoodPlanet Belgium, GRACQ, Greenpeace Brussels, Heroes for Zero, Johanna.be, La Ligue des familles, La ville aux enfants et Walk en pièce jointe.

Pourriez-vous me tenir informé/e du suivi accordé à ma demande ?

Veuillez agréer, Madame la Bourgmestre et Mesdames, Messieurs les Échevines et Échevins, mes salutations distinguées.

(votre prénom + nom)

Onderwerp:

Inrichting van een schoolstraat voor (naam van de school)

Email:

Beste college van burgemeester en schepenen

Ik ben (voornaam + naam), ouder van (een) kind(eren) op de (school).

Ik ben begaan met de luchtkwaliteit en verkeersveiligheid. Daarom ben ik voorstander van het inrichten van een schoolstraat voor de school. Ik steun dan ook ten volle het schrijven van Les chercheurs d’air, BRAL, Clean Cities Campaign, Fietsersbond, Filter Café Filtré Atelier, GoodPlanet Belgium, GRACQ, Greenpeace Brussels, Heroes for Zero, Johanna.be, La Ligue des familles, La ville aux enfants en Walk die u eerder mocht ontvangen en die u hier in bijlage nogmaals kan terugvinden.

Bij voorbaat dank voor de opvolging van dit schrijven

Hartelijke groeten

(voornaam + naam)


Courrier des associations / brief van de verenigingen


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour ouvrir et télécharger la lettre que nous avons envoyée à la commune de Forest. Mettez ensuite ce courrier en pièce jointe de votre email.

Download hieronder de brief die je gemeente reeds van ons heeft ontvangen en voeg ze als bijlage toe in je mail.

Cliquez ici / Klik here

Adresses email / E-mailadressen


  • Mariam El Hamidine, Bourgmestre : melhamidine@forest.brussels
  • Esmeralda Van Den Bosche, Échevine de la mobilité : evandenbosch@vorst.brussels

Texte pour l'email / Tekst voor email


Objet :

Création d’une rue scolaire pour l’école (nom de l’école)

Contenu :

Monsieur le Bourgmestre,

Mesdames et Messieurs les Échevines et Échevins,

Je suis (votre prénom + nom), parent d’élève/s à l’école (nom de l’école).

Préoccupé/e par la qualité de l’air et la sécurité routière, je souhaite qu’une rue scolaire soit créée devant cet établissement. En ce sens, je soutiens pleinement le courrier envoyé par Les chercheurs d’air, BRAL, Clean Cities Campaign, Fietsersbond, Filter Café Filtré Atelier, GoodPlanet Belgium, GRACQ, Greenpeace Brussels, Heroes for Zero, Johanna.be, La Ligue des familles, La ville aux enfants et Walk en pièce jointe.

Pourriez-vous me tenir informé/e du suivi accordé à ma demande ?

Veuillez agréer, Monsieur le Bourgmestre et Mesdames, Messieurs les Échevines et Échevins, mes salutations distinguées.

(votre prénom + nom)

Onderwerp:

Inrichting van een schoolstraat voor (naam van de school)

Email:

Beste college van burgemeester en schepenen

Ik ben (voornaam + naam), ouder van (een) kind(eren) op de (school).

Ik ben begaan met de luchtkwaliteit en verkeersveiligheid. Daarom ben ik voorstander van het inrichten van een schoolstraat voor de school. Ik steun dan ook ten volle het schrijven van Les chercheurs d’air, BRAL, Clean Cities Campaign, Fietsersbond, Filter Café Filtré Atelier, GoodPlanet Belgium, GRACQ, Greenpeace Brussels, Heroes for Zero, Johanna.be, La Ligue des familles, La ville aux enfants en Walk die u eerder mocht ontvangen en die u hier in bijlage nogmaals kan terugvinden.

Bij voorbaat dank voor de opvolging van dit schrijven

Hartelijke groeten

(voornaam + naam)


Courrier des associations / brief van de verenigingen


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour ouvrir et télécharger la lettre que nous avons envoyée à la commune Ganshoren. Mettez ensuite ce courrier en pièce jointe de votre email.

Download hieronder de brief die je gemeente reeds van ons heeft ontvangen en voeg ze als bijlage toe in je mail.

Cliquez ici / Klik here

Adresses email / E-mailadressen


  • Jean-Paul Van Laethem, Bourgmestre : jpvanlaethembourgmestre@ganshoren.brussels
  • Magali Cornelissen, Échevine de la mobilité : magalicornelissen@gmail.com

Texte pour l'email / Tekst voor email


Objet :

Création d’une rue scolaire pour l’école (nom de l’école)

Contenu :

Monsieur le Bourgmestre,

Mesdames et Messieurs les Échevines et Échevins,

Je suis (votre prénom + nom), parent d’élève/s à l’école (nom de l’école).

Préoccupé/e par la qualité de l’air et la sécurité routière, je souhaite qu’une rue scolaire soit créée devant cet établissement. En ce sens, je soutiens pleinement le courrier envoyé par Les chercheurs d’air, BRAL, Clean Cities Campaign, Fietsersbond, Filter Café Filtré Atelier, GoodPlanet Belgium, GRACQ, Greenpeace Brussels, Heroes for Zero, Johanna.be, La Ligue des familles, La ville aux enfants et Walk en pièce jointe.

Pourriez-vous me tenir informé/e du suivi accordé à ma demande ?

Veuillez agréer, Monsieur le Bourgmestre et Mesdames, Messieurs les Échevines et Échevins, mes salutations distinguées.

(votre prénom + nom)

Onderwerp:

Inrichting van een schoolstraat voor (naam van de school)

Email:

Beste college van burgemeester en schepenen

Ik ben (voornaam + naam), ouder van (een) kind(eren) op de (school).

Ik ben begaan met de luchtkwaliteit en verkeersveiligheid. Daarom ben ik voorstander van het inrichten van een schoolstraat voor de school. Ik steun dan ook ten volle het schrijven van Les chercheurs d’air, BRAL, Clean Cities Campaign, Fietsersbond, Filter Café Filtré Atelier, GoodPlanet Belgium, GRACQ, Greenpeace Brussels, Heroes for Zero, Johanna.be, La Ligue des familles, La ville aux enfants en Walk die u eerder mocht ontvangen en die u hier in bijlage nogmaals kan terugvinden.

Bij voorbaat dank voor de opvolging van dit schrijven

Hartelijke groeten

(voornaam + naam)


Courrier des associations / brief van de verenigingen


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour ouvrir et télécharger la lettre que nous avons envoyée à la commune d’Ixelles. Mettez ensuite ce courrier en pièce jointe de votre email.

Download hieronder de brief die je gemeente reeds van ons heeft ontvangen en voeg ze als bijlage toe in je mail.

Cliquez ici / Klik here

Adresses email / E-mailadressen


  • Christos Doulkeridis, Bourgmestre : christos.doulkeridis@ixelles.brussels
  • Yves Rouyet, Échevin de la mobilité : yves.rouyet@ixelles.brussels

Texte pour l'email / Tekst voor email


Objet :

Création d’une rue scolaire pour l’école (nom de l’école)

Contenu :

Madame la Bourgmestre,

Mesdames et Messieurs les Échevines et Échevins,

Je suis (votre prénom + nom), parent d’élève/s à l’école (nom de l’école).

Préoccupé/e par la qualité de l’air et la sécurité routière, je souhaite qu’une rue scolaire soit créée devant cet établissement. En ce sens, je soutiens pleinement le courrier envoyé par Les chercheurs d’air, BRAL, Clean Cities Campaign, Fietsersbond, Filter Café Filtré Atelier, GoodPlanet Belgium, GRACQ, Greenpeace Brussels, Heroes for Zero, Johanna.be, La Ligue des familles, La ville aux enfants et Walk en pièce jointe.

Pourriez-vous me tenir informé/e du suivi accordé à ma demande ?

Veuillez agréer, Madame la Bourgmestre et Mesdames, Messieurs les Échevines et Échevins, mes salutations distinguées.

(votre prénom + nom)

Onderwerp:

Inrichting van een schoolstraat voor (naam van de school)

Email:

Beste college van burgemeester en schepenen

Ik ben (voornaam + naam), ouder van (een) kind(eren) op de (school).

Ik ben begaan met de luchtkwaliteit en verkeersveiligheid. Daarom ben ik voorstander van het inrichten van een schoolstraat voor de school. Ik steun dan ook ten volle het schrijven van Les chercheurs d’air, BRAL, Clean Cities Campaign, Fietsersbond, Filter Café Filtré Atelier, GoodPlanet Belgium, GRACQ, Greenpeace Brussels, Heroes for Zero, Johanna.be, La Ligue des familles, La ville aux enfants en Walk die u eerder mocht ontvangen en die u hier in bijlage nogmaals kan terugvinden.

Bij voorbaat dank voor de opvolging van dit schrijven

Hartelijke groeten

(voornaam + naam)


Courrier des associations / brief van de verenigingen


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour ouvrir et télécharger la lettre que nous avons envoyée à la commune de Jette. Mettez ensuite ce courrier en pièce jointe de votre email.

Download hieronder de brief die je gemeente reeds van ons heeft ontvangen en voeg ze als bijlage toe in je mail.

Cliquez ici / Klik here

Adresses email / E-mailadressen


  • Claire Vandevivere, Bourgmestre : cvandevivere@jette.brussels
  • Nathalie De Swaef, Échevine de la mobilité : ndeswaef@jette.brussels

Texte pour l'email / Tekst voor email


Objet :

Création d’une rue scolaire pour l’école (nom de l’école)

Contenu :

Monsieur le Bourgmestre,

Mesdames et Messieurs les Échevines et Échevins,

Je suis (votre prénom + nom), parent d’élève/s à l’école (nom de l’école).

Préoccupé/e par la qualité de l’air et la sécurité routière, je souhaite qu’une rue scolaire soit créée devant cet établissement. En ce sens, je soutiens pleinement le courrier envoyé par Les chercheurs d’air, BRAL, Clean Cities Campaign, Fietsersbond, Filter Café Filtré Atelier, GoodPlanet Belgium, GRACQ, Greenpeace Brussels, Heroes for Zero, Johanna.be, La Ligue des familles, La ville aux enfants et Walk en pièce jointe.

Pourriez-vous me tenir informé/e du suivi accordé à ma demande ?

Veuillez agréer, Monsieur le Bourgmestre et Mesdames, Messieurs les Échevines et Échevins, mes salutations distinguées.

(votre prénom + nom)

Onderwerp:

Inrichting van een schoolstraat voor (naam van de school)

Email:

Beste college van burgemeester en schepenen

Ik ben (voornaam + naam), ouder van (een) kind(eren) op de (school).

Ik ben begaan met de luchtkwaliteit en verkeersveiligheid. Daarom ben ik voorstander van het inrichten van een schoolstraat voor de school. Ik steun dan ook ten volle het schrijven van Les chercheurs d’air, BRAL, Clean Cities Campaign, Fietsersbond, Filter Café Filtré Atelier, GoodPlanet Belgium, GRACQ, Greenpeace Brussels, Heroes for Zero, Johanna.be, La Ligue des familles, La ville aux enfants en Walk die u eerder mocht ontvangen en die u hier in bijlage nogmaals kan terugvinden.

Bij voorbaat dank voor de opvolging van dit schrijven

Hartelijke groeten

(voornaam + naam)


Courrier des associations / brief van de verenigingen


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour ouvrir et télécharger la lettre que nous avons envoyée à la commune de Koekelberg. Mettez ensuite ce courrier en pièce jointe de votre email.

Download hieronder de brief die je gemeente reeds van ons heeft ontvangen en voeg ze als bijlage toe in je mail.

Cliquez ici / Klik here

Adresses email / E-mailadressen


  • Ahmed Laaouej, Bourgmestre : alaaouej@koekelberg.brussels
  • Marie Bijnens, Échevine de la mobilité : mbijnens@koekelberg.brussels

Texte pour l'email / Tekst voor email


Objet :

Création d’une rue scolaire pour l’école (nom de l’école)

Contenu :

Madame la Bourgmestre,

Mesdames et Messieurs les Échevines et Échevins,

Je suis (votre prénom + nom), parent d’élève/s à l’école (nom de l’école).

Préoccupé/e par la qualité de l’air et la sécurité routière, je souhaite qu’une rue scolaire soit créée devant cet établissement. En ce sens, je soutiens pleinement le courrier envoyé par Les chercheurs d’air, BRAL, Clean Cities Campaign, Fietsersbond, Filter Café Filtré Atelier, GoodPlanet Belgium, GRACQ, Greenpeace Brussels, Heroes for Zero, Johanna.be, La Ligue des familles, La ville aux enfants et Walk
en pièce jointe.

Pourriez-vous me tenir informé/e du suivi accordé à ma demande ?

Veuillez agréer, Madame la Bourgmestre et Mesdames, Messieurs les Échevines et Échevins, mes salutations distinguées.

(votre prénom + nom)

Onderwerp:

Inrichting van een schoolstraat voor (naam van de school)

Email:

Beste college van burgemeester en schepenen

Ik ben (voornaam + naam), ouder van (een) kind(eren) op de (school).

Ik ben begaan met de luchtkwaliteit en verkeersveiligheid. Daarom ben ik voorstander van het inrichten van een schoolstraat voor de school. Ik steun dan ook ten volle het schrijven van Les chercheurs d’air, BRAL, Clean Cities Campaign, Fietsersbond, Filter Café Filtré Atelier, GoodPlanet Belgium, GRACQ, Greenpeace Brussels, Heroes for Zero, Johanna.be, La Ligue des familles, La ville aux enfants en Walk die u eerder mocht ontvangen en die u hier in bijlage nogmaals kan terugvinden.

Bij voorbaat dank voor de opvolging van dit schrijven

Hartelijke groeten

(voornaam + naam)


Courrier des associations / brief van de verenigingen


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour ouvrir et télécharger la lettre que nous avons envoyée à la commune de Molenbeek-Saint-Jean. Mettez ensuite ce courrier en pièce jointe de votre email.

Download hieronder de brief die je gemeente reeds van ons heeft ontvangen en voeg ze als bijlage toe in je mail.

Cliquez ici / Klik here

Adresses email / E-mailadressen


  • Catherine Moureaux, Bourgmestre : cmoureaux@molenbeek.irisnet.be
  • Abdellah Achaoui, Échevin de la mobilité : aachaoui@molenbeek.irisnet.be

Texte pour l'email / Tekst voor email


Objet :

Création d’une rue scolaire pour l’école (nom de l’école)

Contenu :

Monsieur le Bourgmestre,

Mesdames et Messieurs les Échevines et Échevins,

Je suis (votre prénom + nom), parent d’élève/s à l’école (nom de l’école).

Préoccupé/e par la qualité de l’air et la sécurité routière, je souhaite qu’une rue scolaire soit créée devant cet établissement. En ce sens, je soutiens pleinement le courrier envoyé par Les chercheurs d’air, BRAL, Clean Cities Campaign, Fietsersbond, Filter Café Filtré Atelier, GoodPlanet Belgium, GRACQ, Greenpeace Brussels, Heroes for Zero, Johanna.be, La Ligue des familles, La ville aux enfants et Walk en pièce jointe.

Pourriez-vous me tenir informé/e du suivi accordé à ma demande ?

Veuillez agréer, Monsieur le Bourgmestre et Mesdames, Messieurs les Échevines et Échevins, mes salutations distinguées.

(votre prénom + nom)

Onderwerp:

Inrichting van een schoolstraat voor (naam van de school)

Email:

Beste college van burgemeester en schepenen

Ik ben (voornaam + naam), ouder van (een) kind(eren) op de (school).

Ik ben begaan met de luchtkwaliteit en verkeersveiligheid. Daarom ben ik voorstander van het inrichten van een schoolstraat voor de school. Ik steun dan ook ten volle het schrijven van Les chercheurs d’air, BRAL, Clean Cities Campaign, Fietsersbond, Filter Café Filtré Atelier, GoodPlanet Belgium, GRACQ, Greenpeace Brussels, Heroes for Zero, Johanna.be, La Ligue des familles, La ville aux enfants en Walk die u eerder mocht ontvangen en die u hier in bijlage nogmaals kan terugvinden.

Bij voorbaat dank voor de opvolging van dit schrijven

Hartelijke groeten

(voornaam + naam)


Courrier des associations / brief van de verenigingen


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour ouvrir et télécharger la lettre que nous avons envoyée à la commune de Saint-Gilles. Mettez ensuite ce courrier en pièce jointe de votre email.

Download hieronder de brief die je gemeente reeds van ons heeft ontvangen en voeg ze als bijlage toe in je mail.

Cliquez ici / Klik here

Adresses email / E-mailadressen


  • Jean Spinette, Bourgmestre : jspinette@stgilles.brussels
  • Catherine Morenville, Échevine de la mobilité : cmorenville@stgilles.brussels

Texte pour l'email / Tekst voor email


Objet :

Création d’une rue scolaire pour l’école (nom de l’école)

Contenu :

Monsieur le Bourgmestre,

Mesdames et Messieurs les Échevines et Échevins,

Je suis (votre prénom + nom), parent d’élève/s à l’école (nom de l’école).

Préoccupé/e par la qualité de l’air et la sécurité routière, je souhaite qu’une rue scolaire soit créée devant cet établissement. En ce sens, je soutiens pleinement le courrier envoyé par Les chercheurs d’air, BRAL, Clean Cities Campaign, Fietsersbond, Filter Café Filtré Atelier, GoodPlanet Belgium, GRACQ, Greenpeace Brussels, Heroes for Zero, Johanna.be, La Ligue des familles, La ville aux enfants et Walk en pièce jointe.

Pourriez-vous me tenir informé/e du suivi accordé à ma demande ?

Veuillez agréer, Monsieur le Bourgmestre et Mesdames, Messieurs les Échevines et Échevins, mes salutations distinguées.

(votre prénom + nom)

Onderwerp:

Inrichting van een schoolstraat voor (naam van de school)

Email:

Beste college van burgemeester en schepenen

Ik ben (voornaam + naam), ouder van (een) kind(eren) op de (school).

Ik ben begaan met de luchtkwaliteit en verkeersveiligheid. Daarom ben ik voorstander van het inrichten van een schoolstraat voor de school. Ik steun dan ook ten volle het schrijven van Les chercheurs d’air, BRAL, Clean Cities Campaign, Fietsersbond, Filter Café Filtré Atelier, GoodPlanet Belgium, GRACQ, Greenpeace Brussels, Heroes for Zero, Johanna.be, La Ligue des familles, La ville aux enfants en Walk die u eerder mocht ontvangen en die u hier in bijlage nogmaals kan terugvinden.

Bij voorbaat dank voor de opvolging van dit schrijven

Hartelijke groeten

(voornaam + naam)


Courrier des associations / brief van de verenigingen


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour ouvrir et télécharger la lettre que nous avons envoyée à la commune de Saint-Josse-Ten-Noode. Mettez ensuite ce courrier en pièce jointe de votre email.

Download hieronder de brief die je gemeente reeds van ons heeft ontvangen en voeg ze als bijlage toe in je mail.

Cliquez ici / Klik here

Adresses email / E-mailadressen


  • Emir Kir, Bourgmestre (avec compétence Mobilité) : bgm@sjtn.brussels

Texte pour l'email / Tekst voor email


Objet :

Création d’une rue scolaire pour l’école (nom de l’école)

Contenu :

Madame la Bourgmestre,

Mesdames et Messieurs les Échevines et Échevins,

Je suis (votre prénom + nom), parent d’élève/s à l’école (nom de l’école).

Préoccupé/e par la qualité de l’air et la sécurité routière, je souhaite qu’une rue scolaire soit créée devant cet établissement. En ce sens, je soutiens pleinement le courrier envoyé par Les chercheurs d’air, BRAL, Clean Cities Campaign, Fietsersbond, Filter Café Filtré Atelier, GoodPlanet Belgium, GRACQ, Greenpeace Brussels, Heroes for Zero, Johanna.be, La Ligue des familles, La ville aux enfants et Walk en pièce jointe.

Pourriez-vous me tenir informé/e du suivi accordé à ma demande ?

Veuillez agréer, Madame la Bourgmestre et Mesdames, Messieurs les Échevines et Échevins, mes salutations distinguées.

(votre prénom + nom)

Onderwerp:

Inrichting van een schoolstraat voor (naam van de school)

Email:

Beste college van burgemeester en schepenen

Ik ben (voornaam + naam), ouder van (een) kind(eren) op de (school).

Ik ben begaan met de luchtkwaliteit en verkeersveiligheid. Daarom ben ik voorstander van het inrichten van een schoolstraat voor de school. Ik steun dan ook ten volle het schrijven van Les chercheurs d’air, BRAL, Clean Cities Campaign, Fietsersbond, Filter Café Filtré Atelier, GoodPlanet Belgium, GRACQ, Greenpeace Brussels, Heroes for Zero, Johanna.be, La Ligue des familles, La ville aux enfants en Walk die u eerder mocht ontvangen en die u hier in bijlage nogmaals kan terugvinden.

Bij voorbaat dank voor de opvolging van dit schrijven

Hartelijke groeten

(voornaam + naam)


Courrier des associations / brief van de verenigingen


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour ouvrir et télécharger la lettre que nous avons envoyée à la commune de Schaerbeek. Mettez ensuite ce courrier en pièce jointe de votre email.

Download hieronder de brief die je gemeente reeds van ons heeft ontvangen en voeg ze als bijlage toe in je mail.

Cliquez ici / Klik here

Adresses email / E-mailadressen


  • Cécile Jodoigne, Bourgmestre faisant fonction : bourgmestre@1030.be
  • Adelheid Byttebier, Échevine de la mobilité : kabinet-byttebier@1030.be

Texte pour l'email / Tekst voor email


Objet :

Création d’une rue scolaire pour l’école (nom de l’école)

Contenu :

Monsieur le Bourgmestre,

Mesdames et Messieurs les Échevines et Échevins,

Je suis (votre prénom + nom), parent d’élève/s à l’école (nom de l’école).

Préoccupé/e par la qualité de l’air et la sécurité routière, je souhaite qu’une rue scolaire soit créée devant cet établissement. En ce sens, je soutiens pleinement le courrier envoyé par Les chercheurs d’air, BRAL, Clean Cities Campaign, Fietsersbond, Filter Café Filtré Atelier, GoodPlanet Belgium, GRACQ, Greenpeace Brussels, Heroes for Zero, Johanna.be, La Ligue des familles, La ville aux enfants et Walk en pièce jointe.

Pourriez-vous me tenir informé/e du suivi accordé à ma demande ?

Veuillez agréer, Monsieur le Bourgmestre et Mesdames, Messieurs les Échevines et Échevins, mes salutations distinguées.

(votre prénom + nom)

Onderwerp:

Inrichting van een schoolstraat voor (naam van de school)

Email:

Beste college van burgemeester en schepenen

Ik ben (voornaam + naam), ouder van (een) kind(eren) op de (school).

Ik ben begaan met de luchtkwaliteit en verkeersveiligheid. Daarom ben ik voorstander van het inrichten van een schoolstraat voor de school. Ik steun dan ook ten volle het schrijven van Les chercheurs d’air, BRAL, Clean Cities Campaign, Fietsersbond, Filter Café Filtré Atelier, GoodPlanet Belgium, GRACQ, Greenpeace Brussels, Heroes for Zero, Johanna.be, La Ligue des familles, La ville aux enfants en Walk die u eerder mocht ontvangen en die u hier in bijlage nogmaals kan terugvinden.

Bij voorbaat dank voor de opvolging van dit schrijven

Hartelijke groeten

(voornaam + naam)


Courrier des associations / brief van de verenigingen


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour ouvrir et télécharger la lettre que nous avons envoyée à la commune d’Uccle. Mettez ensuite ce courrier en pièce jointe de votre email.

Download hieronder de brief die je gemeente reeds van ons heeft ontvangen en voeg ze als bijlage toe in je mail.

Cliquez ici / Klik here

Adresses email / E-mailadressen


  • Boris Dilliès, Bourgmestre : bourgmestre@uccle.brussels
  • Thibaud Wyngaard, Échevin de la mobilité : twyngaard@uccle.brussels

Texte pour l'email / Tekst voor email


Objet :

Création d’une rue scolaire pour l’école (nom de l’école)

Contenu :

Monsieur le Bourgmestre,

Mesdames et Messieurs les Échevines et Échevins,

Je suis (votre prénom + nom), parent d’élève/s à l’école (nom de l’école).

Préoccupé/e par la qualité de l’air et la sécurité routière, je souhaite qu’une rue scolaire soit créée devant cet établissement. En ce sens, je soutiens pleinement le courrier envoyé par Les chercheurs d’air, BRAL, Clean Cities Campaign, Fietsersbond, Filter Café Filtré Atelier, GoodPlanet Belgium, GRACQ, Greenpeace Brussels, Heroes for Zero, Johanna.be, La Ligue des familles, La ville aux enfants et Walk en pièce jointe.

Pourriez-vous me tenir informé/e du suivi accordé à ma demande ?

Veuillez agréer, Monsieur le Bourgmestre et Mesdames, Messieurs les Échevines et Échevins, mes salutations distinguées.

(votre prénom + nom)

Onderwerp:

Inrichting van een schoolstraat voor (naam van de school)

Email:

Beste college van burgemeester en schepenen

Ik ben (voornaam + naam), ouder van (een) kind(eren) op de (school).

Ik ben begaan met de luchtkwaliteit en verkeersveiligheid. Daarom ben ik voorstander van het inrichten van een schoolstraat voor de school. Ik steun dan ook ten volle het schrijven van Les chercheurs d’air, BRAL, Clean Cities Campaign, Fietsersbond, Filter Café Filtré Atelier, GoodPlanet Belgium, GRACQ, Greenpeace Brussels, Heroes for Zero, Johanna.be, La Ligue des familles, La ville aux enfants en Walk die u eerder mocht ontvangen en die u hier in bijlage nogmaals kan terugvinden.

Bij voorbaat dank voor de opvolging van dit schrijven

Hartelijke groeten

(voornaam + naam)


Courrier des associations / brief van de verenigingen


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour ouvrir et télécharger la lettre que nous avons envoyée à la commune de Watermael-Boitsfort. Mettez ensuite ce courrier en pièce jointe de votre email.

Download hieronder de brief die je gemeente reeds van ons heeft ontvangen en voeg ze als bijlage toe in je mail.

Cliquez ici / Klik here

Adresses email / E-mailadressen


  • Olivier Deleuze, Bourgmestre : odeleuze.bgm@wb1170.brussels
  • Marie-Noëlle Stassart, Échevine de la mobilité : mnstassart@wb1170.brussels

Texte pour l'email / Tekst voor email


Objet :

Création d’une rue scolaire pour l’école (nom de l’école)

Contenu :

Monsieur le Bourgmestre,

Mesdames et Messieurs les Échevines et Échevins,

Je suis (votre prénom + nom), parent d’élève/s à l’école (nom de l’école).

Préoccupé/e par la qualité de l’air et la sécurité routière, je souhaite qu’une rue scolaire soit créée devant cet établissement. En ce sens, je soutiens pleinement le courrier envoyé par Les chercheurs d’air, BRAL, Clean Cities Campaign, Fietsersbond, Filter Café Filtré Atelier, GoodPlanet Belgium, GRACQ, Greenpeace Brussels, Heroes for Zero, Johanna.be, La Ligue des familles, La ville aux enfants et Walk en pièce jointe.

Pourriez-vous me tenir informé/e du suivi accordé à ma demande ?

Veuillez agréer, Monsieur le Bourgmestre et Mesdames, Messieurs les Échevines et Échevins, mes salutations distinguées.

(votre prénom + nom)

Onderwerp:

Inrichting van een schoolstraat voor (naam van de school)

Email:

Beste college van burgemeester en schepenen

Ik ben (voornaam + naam), ouder van (een) kind(eren) op de (school).

Ik ben begaan met de luchtkwaliteit en verkeersveiligheid. Daarom ben ik voorstander van het inrichten van een schoolstraat voor de school. Ik steun dan ook ten volle het schrijven van Les chercheurs d’air, BRAL, Clean Cities Campaign, Fietsersbond, Filter Café Filtré Atelier, GoodPlanet Belgium, GRACQ, Greenpeace Brussels, Heroes for Zero, Johanna.be, La Ligue des familles, La ville aux enfants en Walk die u eerder mocht ontvangen en die u hier in bijlage nogmaals kan terugvinden.

Bij voorbaat dank voor de opvolging van dit schrijven

Hartelijke groeten

(voornaam + naam)


Courrier des associations / brief van de verenigingen


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour ouvrir et télécharger la lettre que nous avons envoyée à la commune de Woluwe-Saint-Lambert. Mettez ensuite ce courrier en pièce jointe de votre email.

Download hieronder de brief die je gemeente reeds van ons heeft ontvangen en voeg ze als bijlage toe in je mail.

Cliquez ici / Klik here

Adresses email / E-mailadressen


  • Olivier Maingain, Bourgmestre : o.maingain@woluwe1200.be
  • Gregory Matgen, Échevin de la mobilité : g.matgen@woluwe1200.be

Texte pour l'email / Tekst voor email


Objet :

Création d’une rue scolaire pour l’école (nom de l’école)

Contenu :

Monsieur le Bourgmestre,

Mesdames et Messieurs les Échevines et Échevins,

Je suis (votre prénom + nom), parent d’élève/s à l’école (nom de l’école).

Préoccupé/e par la qualité de l’air et la sécurité routière, je souhaite qu’une rue scolaire soit créée devant cet établissement. En ce sens, je soutiens pleinement le courrier envoyé par Les chercheurs d’air, BRAL, Clean Cities Campaign, Fietsersbond, Filter Café Filtré Atelier, GoodPlanet Belgium, GRACQ, Greenpeace Brussels, Heroes for Zero, Johanna.be, La Ligue des familles, La ville aux enfants et Walk en pièce jointe.

Pourriez-vous me tenir informé/e du suivi accordé à ma demande ?

Veuillez agréer, Monsieur le Bourgmestre et Mesdames, Messieurs les Échevines et Échevins, mes salutations distinguées.

(votre prénom + nom)

Onderwerp:

Inrichting van een schoolstraat voor (naam van de school)

Email:

Beste college van burgemeester en schepenen

Ik ben (voornaam + naam), ouder van (een) kind(eren) op de (school).

Ik ben begaan met de luchtkwaliteit en verkeersveiligheid. Daarom ben ik voorstander van het inrichten van een schoolstraat voor de school. Ik steun dan ook ten volle het schrijven van Les chercheurs d’air, BRAL, Clean Cities Campaign, Fietsersbond, Filter Café Filtré Atelier, GoodPlanet Belgium, GRACQ, Greenpeace Brussels, Heroes for Zero, Johanna.be, La Ligue des familles, La ville aux enfants en Walk die u eerder mocht ontvangen en die u hier in bijlage nogmaals kan terugvinden.

Bij voorbaat dank voor de opvolging van dit schrijven

Hartelijke groeten

(voornaam + naam)


Courrier des associations / brief van de verenigingen


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour ouvrir et télécharger la lettre que nous avons envoyée à la commune de Woluwe-Saint-Pierre. Mettez ensuite ce courrier en pièce jointe de votre email.

Download hieronder de brief die je gemeente reeds van ons heeft ontvangen en voeg ze als bijlage toe in je mail.

Cliquez ici / Klik here

Adresses email / E-mailadressen


  • Benoit Cerexhe, Bourgmestre : bcerexhe@woluwe1150.be
  • Alexandre Pirson, Échevin de la mobilité : apirson@woluwe1150.be


Abonnez-vous à notre newsletter pour être tenu.e au courrant de nos actions une fois par mois

Cliquez ici


8 écoles se mobilisent pour plus de rues scolaires à Bruxelles

8 écoles se mobilisent pour plus de rues scolaires à Bruxelles


Ce vendredi 21 octobre, près de 400 parents et enfants se mobilisent devant 8 écoles (1) de la Région Bruxelloise pour demander plus de rues scolaires (2).

Cette mobilisation (3), organisée par Les chercheurs d’air et GoodPlanet Belgium, à l’occasion de la journée européenne Streets for Kids de Clean Cities, se compose de différentes actions telles que des vélobus accompagnés de musique, des dessins au sol, des pétitions, des jeux dans la rue ou encore des petits déjeuners.

La rue Goffart à Ixelles sera coupée à la circulation au niveau de l’Institut Saint Boniface Parnasse (Rue Goffart n°47) de 15h00 à 17h00. À cette occasion, la rue sera décorée, des jeux pour les enfants y seront organisés et il y aura également de la musique et de quoi boire et manger.

Les photos des différentes actions seront ajoutées sur ce lien au fur et à mesure de la journée.

En mai, l’asbl Les chercheurs d’air avait publié un inventaire pointant le fait que seules 33 écoles bénéficient d’une rue scolaire en Région de Bruxelles Capitale. Six mois plus tard, la mise à jour de l’inventaire montre que la situation n’a malheureusement pas beaucoup évolué. Seules septs nouvelles écoles ont été équipées d’une rue scolaire et une rue scolaire a été suspendue. Cela correspond donc à 39 écoles équipées d’une rue scolaire sur les 558 écoles maternelles et primaires ordinaires et spécialisées recensées. La commune d’Auderghem est la seule commune qui ne dispose ni de rue scolaire définitive ni de projets de rue scolaire.

Justine Di Prima, Coordinatrice de campagne chez Les chercheurs d’air, a dit : “Les parents en ont marre de la pollution, du bruit et de l’insécurité routière devant l’école de leurs enfants. Les communes doivent agir rapidement en réduisant le trafic motorisé grâce à des rues scolaires. À Paris, ce sont déjà 200 écoles qui bénéficient d’une rue scolaire, dont 16 sont complètement fermées à la circulation et végétalisées. La situation bruxelloise devient embarrassante. Nos élu.es doivent rattraper ce retard. La santé de nos enfants est en jeu.

Sophie Jadin, Project manager chez GoodPlanet Belgium : “Les rues scolaires permettent non seulement d’améliorer la qualité de l’air autour des écoles, et donc de préserver la santé des enfants, mais aussi de faire de ces rues des espaces plus conviviaux, des lieux de rencontre entre parents et entre enfants. En ville, environ 70% de l’espace public est réservé à la voiture, entre les routes et les places de parking, ce qui laisse très peu de place aux piétons, cyclistes, etc. pour se déplacer. Le problème ne se situe cependant pas uniquement autour du déplacement, mais aussi autour du sentiment de sécurité en rue et du plaisir de se retrouver dehors. Les parents sont réticents à laisser leurs enfants seuls en rue, que ce soit à pied ou à vélo, car ils craignent pour leur sécurité. Les rues scolaires sont un moyen de changer ce sentiment face à l’espace public, et de se le réapproprier (partiellement).

Plusieurs études récentes (4) ont montré qu’un grand nombre d’écoles bruxelloises sont exposées à des concentrations en dioxyde d’azote (NO2) qui dépassent les recommandations de l’Organisation Mondiale pour la Santé (OMS). Nous savons également que les enfants sont particulièrement vulnérables à la pollution de l’air (5) et qu’ils passent environ la moitié de l’année à l’école (6). Les rues scolaires étant un moyen efficace de lutter contre le NO2 (7), un gaz émis principalement par le trafic routier, il est donc anormal qu’il y en ait si peu à Bruxelles. Enfin, les rues scolaires, en plus d’aider à lutter contre la pollution de l’air, permettent également de réduire la pollution sonore et de faire baisser le nombre d’accidents de la route autour des écoles.

Notes :

(1) Les écoles qui participent à la mobilisation sont les suivantes : École fondamentale Émile André (1000 Bruxelles, en collaboration avec GRACQ-Fietserbond 1000Bruxsel), École du Bempt (1190 Forest), Institut de la Vierge Fidèle (1030 Schaerbeek), Athénée Royal Koekelberg (1081 Koekelberg), Parkschool (1190 Forest), Institut Saint Boniface Parnasse (1050 Ixelles), École Nouvelle (1060 Saint-Gilles), Basisschool Comenius (1081 Koekelberg)

(2) Une rue scolaire est une rue qui passe devant une école et qui est fermée au trafic routier, au moins au moment de l’entrée et de la sortie des classes.

(3) Cette mobilisation s’inscrit dans le cadre du mouvement européen “Streets for kids” coordonné par la Clean Cities Campaign. A l’occasion de cette journée européenne, des actions pour demander plus de rues scolaires ont eu lieu dans plusieurs villes européennes. Plus d’informations sur la campagne et les actions sont disponibles sur ce site.

(4) Étude #LesChercheursDair qui a mesuré les concentrations en NO2 dans 70 écoles bruxelloises en Région bruxelloise de Novembre 2020 à Octobre 2021 et étude Curieuzenair qui a mesuré la qualité de l’air dans près de 3000 lieux à Bruxelles.

(5) Rapport Unicef – Pour chaque enfant un air pur. Les effets de la pollution de l’air en ville sur les enfants.

(6) Soit entre 175 et 184 jours de cours par année scolaire dans l’enseignement néerlandophone et francophone.

(7) À Londres, par exemple, cet aménagement urbain à permis de faire baisser les concentrations en NO2 jusqu’à 23%.

Contacts

Justine Di Prima
Les chercheurs d’air
justine@leschercheursdair.be
+32 475 20 12 76

Sophie Jadin
GoodPlanet Belgium
s.jadin@goodplanet.be
+32 474543813

Marie-Charlotte Debouche
Clean Cities Campaign
marie-charlotte.debouche@cleancitiescampaign.org
+32 472 90 48 08


Abonnez-vous à notre newsletter pour être tenu.e au courrant de nos actions une fois par mois

Cliquez ici


Moins de 6% des écoles bruxelloises bénéficient d’une rue scolaire

Moins de 6% des écoles bruxelloises bénéficient d’une rue scolaire


Un nouvel inventaire fait par l’asbl Les chercheurs d’air montre que seules 33 des 558 écoles maternelles et primaires de la Région bruxelloise bénéficient d’une rue scolaire définitive. Les “rues scolaires” sont des aménagements urbains qui permettent de fermer au trafic routier des rues qui se trouvent à proximité immédiate d’écoles.

Pour la première fois, un recensement exhaustif (1) a été mené afin de connaître le nombre précis des rues scolaires existantes dans les 19 communes bruxelloises. Il ressort de cette revue que seules 5,9 % des écoles sont équipées d’une rue scolaire.

Plusieurs études récentes (2) ont montré qu’un grand nombre d’écoles bruxelloises sont exposées à des concentrations en dioxyde d’azote (NO2) qui dépassent les recommandations de l’Organisation Mondiale pour la Santé (OMS). Nous savons également que les enfants sont particulièrement vulnérables à la pollution de l’air (3) et qu’ils passent environ la moitié de l’année à l’école (4). Les rues scolaires étant un moyen efficace de lutter contre le NO2 (5), un gaz émis principalement par le trafic routier, il est donc anormal qu’il y en ait si peu à Bruxelles.

Justine Di Prima, Coordinatrice de campagnes chez Les chercheurs d’air, a déclaré : “La création de rues scolaires représente une solution rapide et efficace pour mieux lutter contre la pollution de l’air aux abords et dans l’enceinte des écoles. Nous demandons donc aux communes bruxelloises d’augmenter fortement le nombre de rues scolaires sur leur territoire d’ici 2024.”

L’inventaire nous apprend également que sur les 33 écoles qui ont une rue scolaire, seules deux écoles, situées dans le Pentagone, ont une rue fermée au trafic motorisé en permanence. Pour les 31 autres écoles, la rue n’est fermée qu’au moment de l’entrée et/ou de la sortie des classes. Enfin, il est à noter que 15 rues scolaires sont fermées par des barrières nadar déplacées manuellement. Cela implique une présence humaine (parents d’élèves, personnel communal, etc.) ce qui rend parfois la fermeture de la rue compliquée.

Justine Di Prima a ajouté : “Les enfants passent toute la journée à l’école. Il est donc logique que les rues scolaires soient fermées à la circulation toute la journée. Ne faisons pas les choses à moitié, la santé de nos enfants est en jeu !

Les rues scolaires, en plus d’aider à lutter contre la pollution de l’air, permettent également de réduire la pollution sonore et de faire baisser le nombre d’accidents de la route autour des écoles.

Notes à l’éditeur

(1) Afin de mener à bien ce recensement, l’asbl Les chercheurs d’air a rencontré les 19 communes bruxelloises. Ces dernières l’ont alors informée des rues scolaires en place et à venir sur leur territoire respectif. Les rues scolaires en phase de test et en projet n’ont pas été comptabilisées ici.

(2) Etude #LesChercheursDair : Mesure des concentrations en NO2 en Région bruxelloise de Novembre 2020 à Octobre 2021 et Curieuzenair, mesure de la qualité de l’air dans près de 3000 lieux à Bruxelles.

(3) Rapport Unicef – Pour chaque enfant un air pur. Les effets de la pollution de l’air en ville sur les enfants

(4) Soit entre 175 et 184 jours de cours par année scolaire dans l’enseignement néerlandophone et francophone.

(5) À Londres, par exemple, cet aménagement urbain à permis de faire baisser les concentrations en NO2 jusqu’à 23%.

(6) Nous reprenons uniquement les rues scolaires actives et définitive en RBC. Six écoles sont actuellement en phase test de rues scolaires. Plusieurs projets de mobilités à l’échelle de quartier devraient voir naître des rues scolaires.

CONTACT

 

Justine Di Prima

Coordinatrice de campagnes

justine@leschercheursdair.be

0475 201 276


Abonnez-vous à notre newsletter pour être tenu.e au courrant de nos actions une fois par mois

Cliquez ici


Inventaire rues scolaires

Inventaire des rues scolaires bruxelloises


Mis à jour le 13/10/2023

Combien d’écoles bruxelloises bénéficient d’une rue scolaire ? Quelles sont ces écoles ? Leur rue scolaire est-elle ambitieuse ?

Tous les six mois, nous actualisons l’inventaire des rues scolaires en Région bruxelloise. Pour ce faire, nous contactons les 19 communes afin de connaître l’état d’avancement de leurs projets.

Une rue scolaire est une rue qui passe devant une école et dont l’accès à la circulation motorisée (voitures, motos, etc.) est interdit, a minima, aux heures d’arrivée et de sortie des élèves.

En juin 2023, seules 43 (1) écoles fondamentales et spécialisées (2) se situent dans une rue scolaire. Cela correspond à 7% des écoles bruxelloises.

Répartition des rues scolaires à Bruxelles

Parmi les 43 écoles équipées d’une rue scolaire, 7 ont une rue fermée à la circulation de manière permanente. Pour les 36 autres, la rue scolaire n’est fermée à la circulation que de manière temporaire, c’est-à-dire le matin, au moment de l’entrée des classes et/ou l’après-midi au moment de la sortie des classes. Il existe également des rues scolaires en phase de test, en projet ou en pause par manque d’encadrement. Tant qu’elles ne sont pas validées et pérennisées, nous ne les comptons pas parmi les rues scolaires définitives.

Part des écoles avec ou sans rue scolaire à Bruxelles

Les sept écoles qui bénéficient d’une rue scolaire définitive et fermée en permanence au trafic routier se trouvent sur le territoire de la ville de Bruxelles, à l’intérieur du Pentagone,  et dans un Écoquartier à Woluwe-Saint-Lambert.

Ecoles équipées d'une rue scolaire fermée à la circulation en permanence

Les 36 écoles qui ont une rue scolaire définitive mais fermée seulement temporairement au trafic routier se répartissent sur 17 communes. Schaerbeek et Saint-Gilles sont les deux communes qui ont le plus d’écoles avec une rue scolaire. Auderghem est la seule commune qui ne dispose pas de rue scolaire définitive devant une école publique.

Ecoles équipées d'une rue scolaire fermée temporairement à la circulation

Notes :

(1) Nous n’avons pas pris en compte les écoles privées. Il y a par exemple une rue scolaire à Watermael-Boitsfort devant l’école Internation School of Brussels

(2) Sources : Enseignement.be / Onderwijs in Brussel


Abonnez-vous à notre newsletter pour être tenu.e au courrant de nos actions une fois par mois

Cliquez ici


Au moins 60 écoles trop polluées à Bruxelles

Les zones trop polluées sont une réalité à Bruxelles

Au moins une soixantaine d’écoles concernées


La campagne de science collaborative menée par les Chercheurs d’air, en collaboration avec Bruxelles Environnement, évalue la situation.

La nouvelle recommandation de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) en matière de dioxyde d’azote (NO2) est dépassée dans toutes les écoles bruxelloises où des mesures ont été faites. Voilà l’un des grands enseignements de l’étude réalisée par l’asbl Les chercheurs d’air, en collaboration avec Bruxelles Environnement qui a rédigé le rapport technique, et avec le soutien de Bloomberg Philanthropies et des 19 communes bruxelloises.

Des mesures du dioxyde d’azote (1), émis à 60% par le trafic routier en Région bruxelloise, ont été réalisées pendant 12 mois (d’octobre 2020 à octobre 2021), dans 134 sites, dont 67 écoles et 2 crèches. Toutes sont donc exposées à des concentrations de NO2 supérieures à la recommandation de l’OMS fixée, en septembre dernier, à une moyenne annuelle de 10µg/m3. Certaines dépassent de plus de trois fois cette valeur.

Même constat pour les 54 citoyens qui ont participé à la campagne. La valeur annuelle de l’OMS est à chaque fois dépassée. Des points noirs sont à épingler. Ainsi, un point de mesure, se situant boulevard du Jardin botanique, a enregistré une concentration moyenne de plus de 50 μg/m³. La valeur de l’OMS a également été dépassée de plus de 4 fois rue Dansaert.

Il faut noter que les résultats de cette campagne ont été obtenus dans des conditions particulièrement favorables pour la qualité de l’air puisque la crise sanitaire a fortement ralenti l’activité économique, et donc l’intensité du trafic routier.

Pierre Dornier, Président de l’asbl Les chercheurs d’air, a déclaré : “Malgré le confinement et une réduction du trafic routier, principal émetteur de NO2, l’air de Bruxelles est toujours trop pollué. Les enfants, dont l’organisme est en développement, sont particulièrement vulnérables à cette pollution. Il n’est ni normal ni acceptable qu’autant d’établissements scolaires soient exposés à des concentrations en NO2 dangereuses pour la santé. Il est urgent d’accélérer la mise en place de mesures ambitieuses, telles que le déploiement de nouvelles rues scolaires et le renforcement de la zone basses émissions pour améliorer la qualité de l’air dans la Région bruxelloise.

Autre constat : 132 sites sur les 134 mesurés respectent la valeur limite annuelle européenne de 40 microgrammes par m³, limite qui doit être respectée sous peine d’éventuelles sanctions de l’Europe. Deux sites de mesure se situant sur la petite ceinture la dépassent, avec des concentrations de 45 et 52 μg/m³. Notons que cette valeur devrait être, elle aussi, revue à la baisse dans le futur. Des discussions sont en cours au niveau européen pour rapprocher cette valeur de la recommandation de l’OMS afin de préserver davantage la santé des citoyens.

Olivier Brasseur, expert qualité de l’air chez Bruxelles Environnement : “Cette campagne nous a permis d’étendre nos connaissances en matière de pollution de l’air et de repérer plus en détail les zones à risque. C’est l’une des clés pour agir efficacement. Ces zones se trouvent la plupart du temps dans les rues où le trafic routier est intense et dont la géométrie est de type canyon, à savoir des rues étroites bordées par de grands bâtiments. Cette campagne démontre également tout l’intérêt des tubes passifs pour enrichir notre dispositif de mesure actuel, composé de 10 stations, dont 2 installées récemment sur la petite ceinture.

Antha Williams, responsable des programmes sur le climat et l’environnement chez Bloomberg Philanthropies, a déclaré : “Chaque enfant à Bruxelles mérite de respirer un air pur, malheureusement ce n’est pas une réalité aujourd’hui. Cette étude révèle l’importance de la surveillance de la pollution de l’air dans les villes par la collecte de données afin d’identifier où il est urgent d’agir pour lutter contre ses effets nocifs. Chez Bloomberg Philanthropies, nous sommes persuadés que les villes sont les acteurs clefs de la mise en œuvre de solutions concrètes en efficaces pour la protection des citoyens contre l’exposition à une pollution nocive. En œuvrant en partenariat avec les villes de Bruxelles, Londres, Paris, Delhi et Jakarta, nous espérons donner aux autorités locales et à la société civile les données nécessaires pour la mise en œuvre de mesures plus efficaces afin de lutter contre la pollution de l’air et protéger la santé de tous les citoyens.

La pollution de l’air est un véritable problème de santé publique. Selon IRCELINE (2), 323 Bruxellois sont morts prématurément en 2018 à cause du dioxyde d’azote. La pollution de l’air cause également des maladies cardio-vasculaires et respiratoires, et a un coût financier pour la société.

Pour Alain Maron, Ministre bruxellois de la Transition climatique, de l’Environnement, de l’Action sociale et de la santé, “Cette campagne innovante de mesure nous a permis de travailler main dans la main avec les citoyens, afin de cerner beaucoup plus finement les zones les plus polluées dans notre ville. Les résultats obtenus sont interpellants et doivent nous pousser, à tous les niveaux de pouvoir, à redoubler d’efforts pour améliorer la qualité de l’air que nous respirons tous les jours et atteindre les recommandations de l’OMS. C’est vital car la pollution de l’air a un impact significatif sur notre santé. Un réseau de mesure secondaire sera pérennisé, et des mesures ambitieuses seront prises pour mieux protéger la santé des Bruxellois.es, en particulier les plus vulnérables, comme les enfants et les personnes âgées.

Cette campagne de mesure du dioxyde d’azote pilotée par Les Chercheurs d’Air s’inscrit dans le cadre du Brussels Clean Air Partnership. Ce partenariat, lancé en 2021 par la fondation Bloomberg Philanthropies, le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale et Bruxelles Environnement, regroupe différentes initiatives bruxelloises sur la qualité de l’air, telles que Cureuzenair et Babel’Air. Les résultats de la campagne Curieuzenair, menée dans 3000 lieux bruxellois, viendront notamment compléter la présente campagne. Les résultats sont attendus mi-mars.

Notes

(1) Les mesures ont été effectuées grâce à des tubes dits “passifs” analysés par le laboratoire accrédité Passam. Les résultats ont ensuite été analysés par le laboratoire de Bruxelles Environnement. Parmi les 134 participants se trouvent 54 citoyens qui ont été sélectionnés car ils vivent à proximité d’un axe routier principal. 2 crèches, 60 écoles maternelles et primaires, 7 écoles secondaires, 1 université, 2 homes, 1 centre culturel, 1 piscine communale, 1 maison de l’emploi et 5 stations de mesure de Bruxelles Environnement ont également participé à la campagne.

(2) Source IRCELINE : Dans la Région de Bruxelles-Capitale, on estime que l’exposition aux PM2,5, NO2 et O3 dans l’air a causé respectivement 627, 323 et 19 décès prématurés pendant l’année 2018.

CONTACT PRESSE LES CHERCHEURS D'AIR

 

Pierre Dornier
Les chercheurs d’air
+32 496 81 52 63
pierre@leschercheursdair.be

CONTACT PRESSE BRUXELLES ENVIRONNEMENT

 

Pascale Hourman
Porte-parole de Bruxelles Environnement
+32 490523789
phourman@environnement.brussels


Abonnez-vous à notre newsletter pour être tenu.e au courrant de nos actions une fois par mois

Cliquez ici


Anne

Anne

Je m’appelle Anne. Je vis à Bruxelles depuis 3 ans. Je suis sculptrice. Je fabrique des objets en réutilisant des objets jetés comme des jouets cassés ou de vieilles assiettes. J’aime aussi beaucoup me promener et voyager. Tous les jours je balaie ma chambre, tous les jours un petit tas noir se forme. L’évier de ma salle de bain devient noir si je ne l’utilise pas pendant une semaine. Juste pour voir, j’ai laissé un seau d’eau près de la fenêtre et après une semaine on pouvait voir une tâche d’huile arc-en-ciel à la surface. J’ai participé au projet des Chercheurs d’air parce que, suite à ces quelques expériences, je voulais savoir ce que je respirais vraiment.


Ankelien

Ankelien

Ik ben Ankelien. Mama van 2, verwonderd door de stad, haar diversiteit en rijkdom aan mensen en culturen en door wat er uit de ontmoeting en uitwisseling daartussen ontstaat. Waarom ik deelnam: Ik hou erg van de stad en woon er graag, maar ik maak me zorgen over het effect van de slechte luchtkwaliteit op mijn gezondheid en nog meer op de gezondheid van mijn twee zoontjes. Zicht krijgen op de ernst van de situatie is een noodzakelijk stap, maar hopelijk niet de enige op weg naar schonere lucht in Brussel.