15000 litres

C’est la quantité d’air que nous respirons chaque jour.

Pourtant, à Bruxelles, si l’on sait ce qu’on mange (à peu près) et ce qu’on boit (à peu près), on ne sait pas ce qu’on respire (ou très peu).

Mais ça peut changer, grâce à vous!

Je veux participer

Carte de la pollution de l'air (particules fines) en temps réel


Nombre de capteurs installés à Bruxelles :


Episodes de pollution avec une concentration en PM2.5 de plus de 25µg/m3 pendant au moins 24 heures


Voir

Evolution de la concentration moyenne en PM2.5 par mois en région bruxelloise


Voir

Localisation des 10 concentrations moyennes les plus hautes par mois en région bruxelloise


Voir

Qualité de l'air à Bruxelles


L’air de Bruxelles est ​pollué, ce qui engendre de ​graves problèmes de santé chez ses habitants, particulièrement chez les enfants. La pollution de l’air a également de nombreux effets néfastes sur l’​environnement​.

Cette pollution coûterait chaque année plus de ​18 milliard​s d’euros à la Belgique et, comme le montrent de nombreuses ​études​, ce sont les habitants des quartiers les moins aisés qui souffrent le plus de cette pollution.

Le trafic routier est responsable d’une grande partie de ce problème. Il émet ​30%​ des particules très fines (PM2.5) et représente ​69%​ des émissions régionales d’oxydes d’azote (NO2). La Région bruxelloise est en infraction depuis 2010 pour le dépassement des normes européennes relatives aux concentrations en NO2, ce qui l’expose au paiement de sanctions financières très conséquentes en cas de condamnation. Et comme le montre la ​décision récente​ de la Cour de justice européenne, les chiffres officiels ne reflètent probablement pasla réelle envergure du problème.

Rejoignez la ruée vers l'air


Ensemble donnons un second souffle à nos rues, nos écoles et nos parcs. Comment? Grâce à la science citoyenne.

Le principe est simple. En utilisant un petit appareil vous mesurez la concentration en particules fines dans l’air que vous respirez. Grâce aux données que vous et des centaines d’autres personnes produisent, nous pouvons visualiser la pollution en temps réel (voir carte ci-dessus), ce qui nous permet de mieux la comprendre et, ainsi, de mieux la combattre.

Je veux participer